Le monument aux morts

Actuellement érigé sur la place de Port-Launay en rive du canal, le monument aux morts est un des éléments emblématiques de la commune. Il est à ce jour un des rares exemplaires issus des « Marbreries générales » de Paris.

Le Maire, Armand Gaonac’h, lors du Conseil municipal du 26 août 1924, a décidé de l’érection d’un monument à la mémoire des enfants de la commune Morts pour la France durant la guerre de 14-18.

La statue provient des ateliers des « Marbreries générales » de Paris et correspond au n°64c du catalogue de février 1924 :  « Statue du Poilu Triomphant » de 2m10 de haut en pierre dure silicatée. Le socle en pierre de Kersanton et l’enclos sont dûs à Alain Cadiou de Locronan. Sur les deux plaques latérales de la colonne sont gravés les 53 noms des Morts pour la France. 

Inauguré le lundi 18 avril 1925, il occupe initialement une situation centrale sur la place, au droit des premières maisons du quai et aligné sur la fontaine, la route nationale passant entre les deux édifices.

Après la seconde guerre mondiale, de nouveaux noms viennent s’ajouter sur des plaques ajustées sur la base de la colonne.

Lors d’un nouveau profilage de la RN170 (future RD 770), il est déplacé vers la fontaine, la route passant à son ouest vers le canal, puis, il est à nouveau déplacé en bord de canal à côté de l’ancienne maison des douaniers, sa place actuelle.

Au fil des années, l’état de la statue s’ést considérablement dégradé. La commune a donc entrepris, à l’automne 2014, de sérieuses réparations et a remis en état le socle. Il est prévu à court terme de faire réaliser une copie en granite de la statue, l’ancienne sera alors mise à l’abri dans l’église Saint-Nicolas.

L’ensemble de ces travaux s’élève à 20 795  euros. Une souscription lancée auprès de La Fondation du Patrimoine de Bretagne à la fin de l’année 2014 est actuellement en cours. Le Conseil régional et le Conseil départemental du Finistère participent également au financement des travaux de restauration.